Aller au contenu principal

Qui sommes nous?

Le laboratoire Matériaux pour Infrastructure de Transport (MIT) est un des laboratoires du département Matériaux et Infrastructures (MAST).

Ses objets d’étude sont les matériaux destinés aux infrastructures urbaines et interurbaines de transport dites linéaires : routes mais également voies ferrées, tramways, plateformes aéroportuaires… Les matériaux étudiés sont de type bitumineux, hydrauliques et biosourcés.

Le laboratoire s’appuie sur ses propres compétences pour améliorer les matériaux mais il collabore également de façon très active avec les autres laboratoires de l’université. Cette approche intégrée permet à l'université d'offrir une réponse globale aux défis qui se posent aux infrastructures de mobilité modernes : dimensionnement, durabilité, adhérence, bruit, analyse du cycle de vie, énergie…

Ses compétences se déclinent sur 3 axes :

  • Les essais mécaniques, rhéologiques et physico-chimiques
  • La modélisation et l’expérimentation
  • Le passage du laboratoire, au démonstrateur puis au chantier

L’organisation de la recherche, et plus généralement de l’ensemble des activités de développement, d’études, d’expertise et de normalisation est structurée en trois thématiques. Elles s’inscrivent dans une démarche de développement durable et d’économie circulaire :

Les actions de recherche visent à répondre aux enjeux sociétaux suivants :

  • Préserver les infrastructures existantes en contrôlant mieux les mécanismes affectant la durabilité des matériaux et en tenant compte du changement climatique;
  • Économiser les ressources naturelles et lutter contre le réchauffement climatique en optimisant la recyclabilité des matériaux de construction, en développant des matériaux moins énergivores et en anticipant la substitution des produits pétroliers (disponibilité, problèmes sanitaires);
  • Favoriser l’émergence de structures innovantes en répondant à de nouvelles demandes sociétales (captation d’énergie, chaussées rafraîchissantes, rails sur enrobés…)

Actualités


Compte-tenu du contexte sanitaire, la soutenance de thèse aura lieu en visio-conférence


Compte-tenu du contexte sanitaire, la soutenance a eu lieu en visioconférence.